A Madagascar, on peut ne pas motiver une décision de justice contrairement à la Loi

Le tribunal correctionnel d’Antananarivo condamne en seulement TROIS MOTS :  » Il résulte preuve suffisante  » comme motivation et attribue les intérêts civils...

L'action civile d'un associé est irrecevable mais ça n'empêche pas le tribunal correctionnel d'attribuer 428.492 euros à RANARISON Tsilavo, simple associé Pour condamner Solo à...

Latest news

Must read

You might also likeRELATED
Recommended to you

RANARISON Tsilavo reconnaît le 25 avril 2012 que la société EMERGENT a envoyé à la société CONNECTIC des matériels pour 1.361.125USD et 297.032...

Les virements internationaux d'un montant global de 1.047.060 euros ont été envoyés par la société CONNECTIC à la société française EMERGENT. En contre partie, 1.361.125 USD et 297.032 euros sont les montants des matériels envoyés par la société EMERGENT de Mr SOLO à la société CONNECTIC que RANARISON Tsilavo reconnaît lui même dans son email du 25 avril 2012, authentifié par des huissiers tant en France qu'à Madagascar.

RANARISON Tsilavo dit que WESTCON , grossiste CISCO, doit facturer EMERGENT NETWORK

1.288.099, 70 USD de facturation de produits CISCO par WESTCON à EMERGENT. Dans son email du 4 mars 2009, RANARISON Tsilavo dit au grossiste agréé des produits CISCO, WESTCON, qu’au niveau CISCO,  CONNECTIC reste le partenaire vendeur au lieu de EMERGENT NETWORK . Cette dernière va payer les factures établies par WESTCON en son nom pour les produits envoyés à Madagascar.

Pendant quatre années, de 2009 à 2012, RANARISON Tsilavo ne s’est pas rendu pas compte que la société EMERGENT appartient à Solo

Et, il a fallu que les meneurs de gréve sans préavis au sein de la société CONNECTIC, devenus entre temps dirigeants de NEXTHOPE font part à RANARISON Tsilavo de ce scoop en septembre 2015 d'après ses dires lors de l'interrogatoire chez la la police économisua