Abus de biens sociaux

la conclusion de la police économique sur l’affaire opposant RANARISON Tsilavo à Solo

SOIT TRANSMIS A Monsieur le PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE AUPRES DU TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE ANOSY  ANTANANARIVO Objet : Affaire relative aux poursuites de Monsieur ANDRIAMBOLOLONIVO...

L’interrogatoire de RANARISON Tsilavo chez le juge d’instruction le 3 septembre 2015

RANARISON Tsilavo, diplômé INSCAE, n'a fait que mentir dans sa déposition auprès du juge d'instruction du 3 septembre 2015. RANARISON Tsilavo l'interrogatoire par le juge...

RANARISON Tsilavo est le seul signataire des comptes bancaires de CONNECTIC

RANARISON Tsilavo ose affirmer lors de l'interrogatoire à la police économique d'Antananarivo que c'est seulement en septembre 2015, d'après les indications des salariés grevistes actuellement chez NEXTHOPE qu'il a connaissance des virements bancaires à la société EMERGENT par CONNECTIC

Latest news

Must read

You might also likeRELATED
Recommended to you

Les magistrats à Madagascar condamnent Solo malgré toutes les preuves qui ont été produites

Il n'y a pas de de délit d'abus de biens sociaux ou de faux s'il n'y a pas de préjudice. Mais on a quand même condamné Solo à 2 ans de prison avec sursis et un milliard cinq cent millions (1.500.000.000) ariary d'intérêts civils à régler à RANARISON Tsilavo le plaignant.

En 2012, RANARISON Tsilavo a signé TOUS les ordre virements bancaires de CONNECTIC Madagascar vers EMERGENT

Le délit d'abus de biens sociaux est constitué si les virements envoyés à la société EMERGENT n'ont pas de contrepartie. Or la douane française a constaté 1.415.430 euros de marchandises envoyées par EMERGENT à la société CONNECTIC à Madagascar.