Emergent Network est en règle avec l'administration fiscale française

EMERGENT NETWORK est une EURL française assujettie au régime des sociétés de personne donc le bénéfice de la société correspond au revenu de Solo

Pour le calcul du résultat fiscal, les rémunérations éventuellement perçues par l’associé unique personne physique ne sont pas déductibles du bénéfice imposable (en contrepartie, les rémunérations ne sont pas imposés en tant que traitement et salaires).

1.415.430 euros de marchandises constatées par la douane française envoyées par EMERGENT à CONNECTIC

La douane française a constaté que 1.415.430 euros de marchandises ont été envoyés par la société EMERGENT à la société CONNECTIC à Madagascar. Les bordereaux EX1 établis par le transitaire MIDEX en sont les preuves.

Aucun redressement fiscal en France pour EMERGENT NETWORK lors du contrôle fiscal du mois de mars 2013

La société EMERGENT a fait l'objet d'une vérification de comptabilité en mars 2013 pour les comptes de 2010 et 2011 qui s'est conclue par une absence de redressement pour l'administration fiscale française.

RANARISON Tsilavo, le plaignant,reconnaît que les virements ont une contrepartie

Les trois premiers virements de CONNECTIC ont servi à payer les deux premières factures de WESTCON en mars 2009, RANARISON Tsilavo, le plaignant, a...

En février 2009, pour honorer une commande de la BMOI (Banque Malgache de l'Océan Indien), CONNECTIC doit acheter des matériels chez le grossiste CISCO WESTCON. Sans un règlement intégral de la commande par la société française EMERGENT, WESTCON refuse d'envoyer la commande à Madagascar. Trois virements à EMERGENT ont été signés par RANARISON Tsilavo.

RANARISON Tsilavo reconnaît le 25 avril 2012 que la société EMERGENT a envoyé à la société CONNECTIC des matériels pour 1.361.125USD et 297.032...

Les virements internationaux d'un montant global de 1.047.060 euros ont été envoyés par la société CONNECTIC à la société française EMERGENT. En contre partie, 1.361.125 USD et 297.032 euros sont les montants des matériels envoyés par la société EMERGENT de Mr SOLO à la société CONNECTIC que RANARISON Tsilavo reconnaît lui même dans son email du 25 avril 2012, authentifié par des huissiers tant en France qu'à Madagascar.

1.415.430 euros de marchandises constatées par la douane française envoyées par EMERGENT à CONNECTIC

La douane française a constaté que 1.415.430 euros de marchandises ont été envoyés par la société EMERGENT à la société CONNECTIC à Madagascar. Les bordereaux EX1 établis par le transitaire MIDEX en sont les preuves.

Les magistrats malgaches ont violé les lois en attribuant lesintérêts civilsà un simple associé, RANARISON Tsilavo,

Les trois premiers virements de CONNECTIC ont servi à payer les deux premières factures de WESTCON en mars 2009, RANARISON Tsilavo, le plaignant, a...

En février 2009, pour honorer une commande de la BMOI (Banque Malgache de l'Océan Indien), CONNECTIC doit acheter des matériels chez le grossiste CISCO WESTCON. Sans un règlement intégral de la commande par la société française EMERGENT, WESTCON refuse d'envoyer la commande à Madagascar. Trois virements à EMERGENT ont été signés par RANARISON Tsilavo.

RANARISON Tsilavo reconnaît le 25 avril 2012 que la société EMERGENT a envoyé à la société CONNECTIC des matériels pour 1.361.125USD et 297.032...

Les virements internationaux d'un montant global de 1.047.060 euros ont été envoyés par la société CONNECTIC à la société française EMERGENT. En contre partie, 1.361.125 USD et 297.032 euros sont les montants des matériels envoyés par la société EMERGENT de Mr SOLO à la société CONNECTIC que RANARISON Tsilavo reconnaît lui même dans son email du 25 avril 2012, authentifié par des huissiers tant en France qu'à Madagascar.

1.415.430 euros de marchandises constatées par la douane française envoyées par EMERGENT à CONNECTIC

La douane française a constaté que 1.415.430 euros de marchandises ont été envoyés par la société EMERGENT à la société CONNECTIC à Madagascar. Les bordereaux EX1 établis par le transitaire MIDEX en sont les preuves.

La corruption de la justice à Madagascar et RANARISON Tsilavo

Une dizaine de jours après ledépôt

Contactez-nous infos@madagasikara.net