RANARISON Tsilavo signe tous avis les virements

En 2009, les preuves qu’on n’a pas fait signer des ordres de virement à blanc à RANARISON Tsilavo

RANARISON Tsilavo gère de A à Z les ordres de virements envoyés par la société CONNECTIC à la société française EMERGENT et il sait très bien que la société EMERGENT envoie des matériels informatiques à la société CONNECIC.

TOUS les ordres de virements bancaires de CONNECTIC vers EMERGENT de 2009 à 2012 ont été signés par RANARISON Tsilavo

Chaque ordre de virement international signé par RANARISON Tsilavo  est systématiquement accompagné d'une facture de la société française EMERGENT NETWORK établie par le plaignant, RANARISON Tsilavo lui-même. La facture et l'ordre de virement sont donc à l'initiative du plaignant.

RANARISON Tsilavo est le seul signataire des comptes bancaires de CONNECTIC

RANARISON Tsilavo ose affirmer lors de l'interrogatoire à la police économique d'Antananarivo que c'est seulement en septembre 2015, d'après les indications des salariés grevistes actuellement chez NEXTHOPE qu'il a connaissance des virements bancaires à la société EMERGENT par CONNECTIC

En 2012, RANARISON Tsilavo a signé TOUS les ordre virements bancaires de CONNECTIC Madagascar vers EMERGENT

Le délit d'abus de biens sociaux est constitué si les virements envoyés à la société EMERGENT n'ont pas de contrepartie. Or la douane française a constaté 1.415.430 euros de marchandises envoyées par EMERGENT à la société CONNECTIC à Madagascar.

En 2011, RANARISON Tsilavo a signé TOUS les ordre virements bancaires de CONNECTIC Madagascar vers EMERGENT

RANARISON Tsilavo directeur exécutif de CONNECTIC jusqu'en septembre 2012, gérant fondateur et CEO NEXTHOPE depuis novembre 2012 disait dans sa déposition auprès de la...

En 2010, RANARISON Tsilavo a signé TOUS les ordres de virements bancaires de CONNECTIC Madagascar vers EMERGENT

Il accuse Solo d'abus des biens sociaux en virant en France la somme de 1.047.060 euros à la société française EMERGENT alors que RANARISON Tsilavo reconnaît lui-même 25 avril 2012 que la société EMERGENT a envoyé 1.315.125 USD et 297.032 euros des marchandises à CONNECTIC

En 2009, RANARISON Tsilavo a signé TOUS les ordres de virements bancaires de CONNECTIC Madagascar vers EMERGENT

On accuse Solo d'abus de biens sociaux alors que c'est le plaignant, RANARISON Tsilavo, lui-même qui a signé les ordres de virements internationaux accompagnés des factures correspondantes.

Latest news

Must read

You might also likeRELATED
Recommended to you

En 2010, RANARISON Tsilavo a signé TOUS les ordres de virements bancaires de CONNECTIC Madagascar vers EMERGENT

Il accuse Solo d'abus des biens sociaux en virant en France la somme de 1.047.060 euros à la société française EMERGENT alors que RANARISON Tsilavo reconnaît lui-même 25 avril 2012 que la société EMERGENT a envoyé 1.315.125 USD et 297.032 euros des marchandises à CONNECTIC

EMERGENT NETWORK est une EURL française assujettie au régime des sociétés de personne donc le bénéfice de la société correspond au revenu de Solo

Pour le calcul du résultat fiscal, les rémunérations éventuellement perçues par l’associé unique personne physique ne sont pas déductibles du bénéfice imposable (en contrepartie, les rémunérations ne sont pas imposés en tant que traitement et salaires).

1.415.430 euros de marchandises constatées par la douane française envoyées par EMERGENT à CONNECTIC

La douane française a constaté que 1.415.430 euros de marchandises ont été envoyés par la société EMERGENT à la société CONNECTIC à Madagascar. Les bordereaux EX1 établis par le transitaire MIDEX en sont les preuves.